Surya-Anita chante Edith Piaf

  • Face.png
  • Youtube.png
  • SoundClound.png
  • Twitter.png
  • GooglePlus.png

"Non, je ne regrette rien», dit Edith Piaf, car tout ce qu'elle a fait, elle l'a fait pour sa passion qui lui a donné la force de survivre aux situations les plus dures.

Sa musique étant souvent autobiographique elle interpréta avec sensibilité les thèmes de l'amour, la mort et le chagrin.

La voix sensible de Surya-Anita, chanteuse française, transporte le public dans le passé avec un répertoire qui reflètent la passion et retrace une partie de chaque étape de la carrière d'Edith Piaf.
Surya-Anita est accompagnée par des musiciens au son acoustique qui capturent l'âme de Paris, et comme ils sont passionnés de jazz, beaucoup de chansons sont ouvertes à l'improvisation.

 

 

Enregistrements

Vidéo

La goualante du pauvre Jean 1953, composé par de Marguerite Monnot, parole de René Rouzaud.

Vidéo de Stephanie Casasola en 2015 à l'Alliance Française de Texcoco à Mexico.

Padam Padam, 1951, chanson de Norbert Glanzberg, parole de Henri Contet.

Concert au Seven Dials Club à Londres

Presse

Répertoire

- L'accordéoniste (1940, chanson de Michel Emer).  
- J'men fous pas mal/I souldn't care (1946 chanson de Michel Emer).  
- Dans ma rue (1946, chanson de Jacques Datin). 
- C'était une histoire d'amour (1947, chanson de Jean Jal). 

- Sophie (1947, chanson de Norbert Glanzberg). 

- La vie en rose (1947, musique de Louiguy, parole d'Edith Piaf).
- Hymne à l'amour (1949, parole d'Edith Piaf, musique de Marguerite Monnot).  
- Sous le ciel de paris (1951, parole Jean Dréjac  et musique de Hubert Giraud, bande sonore du film Sous le ciel de Paris de Julien Duvivier).  
- Padam Padam (parole d'Henri Contetet musique de Norbert Glanzberg, 1951).  
- La goualante du Pauvre Jean (1954, musique de Marguerite Monnot, parole de René Rouzaud).  
- Non, je ne regrette rien (1956, parole de Michel Vaucaire, musique de Charles Dumont.)  
- L'homme à la moto (1956, adaptation de Jean Dréjac du rock'n'roll américain, Black Denim Trousers and Motorcycle Boots de Jerry       

  Leiber & Mike Stoller connus pour leur collaboration avec Elvis Presley).  
- La foule (valse péruvienne du compositeur Argentin
Ángel Cabral (1936), parole de Michel Rivegauche, 1957).  
- Mon manège à moi (1958, musique de Norbert Glanzberg, parole de Jean contanstin).  
- Milord (1959, parole de Georges Moustaki, musique de Marguerite Monnot). 
- Qu'il était triste cet anglais (1961, chanson de Charles Dumont).  
- A quoi ça sert l'amour (1962, chanson de Michel Emer).

  • Face.png
  • Youtube.png
  • SoundClound.png
  • Twitter.png
  • GooglePlus.png

Restons en contacte!